Qui sommes nous?

Créé le 15 mars 2011 par des informaticiens, pour l’ensemble des salarié(e)s du monde du numérique, ce syndicat national apporte une réponse aux problèmes concrets que rencontrent les salarié(e)s des entreprises du numérique.

Les salarié(e)s, travaillant dans des sociétés communément appelées les « marchands de viande », plus connues par les néophytes sous le nom de « SSII » et même depuis 2013 comme ESN (entreprise de services du numérique), sont plus occupé(e)s à s’assurer que les applications sur lesquelles ils/elles travaillent, fonctionnent correctement, qu’à s’assurer que leurs employeurs respectent tous leurs droits.

Le syndicat S3I est là pour :

– Mettre à disposition des salarié(e)s des outils pratiques afin qu’ils/elles soient mieux informé(e)s,

– Les défendre lorsque la situation se dégrade,

– Et enfin, aider à s’organiser celles et ceux qui, dans leur entreprise, estiment qu’il est préférable de se regrouper pour obtenir des avancées.

Nous défendons résolument les salarié(e)s de notre profession, car nous sommes toutes et tous des salarié(e)s du secteur informatique, que l’on soit au pilotage, à la hotline, aux études, au conseil, au réseau, etc.

Nous ne sommes pas un syndicat tourné sur nous même, dans notre entreprise. Nous ne sommes pas un syndicat « caution » des pratiques illicites de l’entreprise comme cela peut exister dans certaines entreprises.
Nous ne sommes pas un syndicat nous occupant des affaires auxquelles nous n’entendons rien.

Nous pensons que nous ne pouvons défendre bien que ce que nous connaissons bien. Voilà notre différence et notre force.

En 2015 notre syndicat a connu un essor avec l’arrivée de plus de 95% des adhérents du syndicat FO Services de la société Steria Sopra.

Montant des cotisations

Sympathisants40€
Adhérents non Cadre100€
Adhérents Cadre150€

Cette somme est déductible à hauteur de 66% des impôts (crédit d’impôt pour les non-imposables). Le montant de la cotisation s’ajoute aux frais professionnels pour les salarié(e)s qui sont aux frais réels.

Un syndicat ne peut être indépendant que s’il est autonome financièrement et dispose d’un budget lui permettant d’engager des actions judiciaires afin de défendre l’intérêt des salariés.

Un sympathisant est une personne qui apprécie le travail effectué et montre son soutien via cette donation.

Un adhérent dispose du droit de vote et exerce une influence sur le fonctionnement du syndicat.